En médecine chinoise 

L'être vivant, dans toute sa globalité, est relié à son environnement.

Ainsi nos organes internes et tout notre corps et même nos émotions, sont connectés par des méridiens et des points d'énergie à ce qui nous entoure dans la nature, ainsi qu'au cycle du temps qui passe sous forme des journées et des saisons et même des cycles de vie (de nos ancêtres à la naissance, en passant par nos différentes phases de croissance jusqu'à la vieillesse).

Mieux savoir ce qui se passe en nous et en dehors peut nous aider à harmoniser

les énergies qui nous habitent à celles qui nous entourent.

 

Intersaison

Élément Terre

(en Europe, plus ou moins du 20/8 au 5/9, et du 20/11

au 5/12  et du 20/2 au 7/3 et du 20/5 au 5/6) 

 

C'est une période où l'on change de saison mais si l'on n'y prête pas attention, on pourrait bien se fatiguer ! 

En effet l'organisme ressent les changements climatiques et cela nous demande plus d'énergie, d'où peut-être l'envie de dormir ou manger plus.

C'est l'estomac et la rate qui travaillent principalement en nous à cette période pour nous aider à passer le cap.

Les écouter et les aider dans leur travail signifie qu'on peut sentir le besoin de consommer davantage de sucre (lent ou rapide), même en dehors des repas (car à cette période, il est important d'éviter les fringales, sinon c'est le coup de pompe assuré, donc il est bon d'avoir sur soi une barre de céréales ou des fruits secs, par exemple). Les épices sont aussi très bénéfiques au bon fonctionnement de l'estomac (la cannelle, la cardamone, le fenouil, le gingembre, le curcuma ont des vertus thérapeutiques et facilite et stimule la digestion).

On peut se sentir aussi surmené mentalement par le changement de saison, d'où les dépressions dîtes saisonnières. Ce serait la rate qui provoquerait cela, car elle est responsable du mental et de la réflexion en médecine chinoise.

Pour aider cet organe et calmer donc les pensées, en plus d'une bonne alimentation et d'un bon sommeil, il est bon d'aller se ressourcer par un retour à la terre. On peut aller marcher ne serait-ce qu'une demi-heure ou s'assoir ou s'allonger dans l'herbe (loin du béton car c'est une barrière à l'énergie que la terre ferme peut nous apporter).

Des exercices au sol sont très appropriés et on peut aussi sentir des bienfaits grâce à un massage du crâne et de la nuque où passe l'énergie de notre mental vers notre corps. Elle pourra ainsi mieux se diriger ensuite vers le bas et vers la terre qui la ressourcera. 

Ces conseils sont valables aux passages des saisons mais aussi dans la vie de chacun lorsqu'il est question de changements : un déménagement, un voyage, un changement de travail, etc.

 

 

En automne

Élément Métal 

(en Europe, plus ou moins du 5/9 au 20/11) 

 

Le symbole chinois du métal et de l'automne, est comme un abri, parce que c'est l'heure de commencer à se protéger d'un peu de fraîcheur qui arrive (en matinée et en soirée).

C'est les poumons et le gros intestin qui travaillent principalement en nous à cette période.

Il est bon de commencer à porter simplement des foulards autour du cou (porte des vents en médecine chinoise), afin de se protéger des premiers coups de froid. On favorisera également en prévention et en soin des affections* de la sphère respiratoire et ORL, des plantes comme le thym bienfaisant pour la gorge et la toux (en infusion), l'eucalyptus (ou le niaouli, moins fort pour les enfants) pour la respiration (en infusion, sous forme de miel ou en huile essentielle (en diffusion, une goutte sur l'oreiller, sur un mouchoir à respirer de temps à autres ou en inhalation si il y a un rhume).

La médecine chinoise nous indique aussi la saveur piquante pour nous réchauffer de l'intérieur, par rapport à cet abaissement des températures !

Les poumons étant directement en lien avec notre peau, celle-ci peut manifester à cette période de l'année des tiraillements divers (tous types de problèmes cutanés). C'est que la peau a besoin d'être bien hydratée et l'automne est une période où la nature se dessèche et cela est valable aussi pour notre organisme. Bien boire est évidemment recommandé alors même qu'on ressent moins la soif qu'en été...

Pour chaque problème de peau, des plantes existent pour les soulager sous différentes formes ( par exemple, l'huile essentielle tea tree (arbre à thé, mélaleuque) est une puissante solution à l'herpès). La bourrache et l'onagre  (infusion ou capsule) quant à elles apportent protection et embellissent la peau de manière générale.

Du coté émotionnel, on peut éprouver une certaine tristesse car c'est la fin de l'été et ce sera bientôt l'hiver mais aussi car on connaît aujourd'hui le lien entre les poumons et la tristesse. En effet, une affection pulmonaire engendre de la tristesse (pensons à la période mélancolique des artistes durant laquelle la tuberculose faisait rage). Et inversement, un événement triste peut engendrer des difficultés pulmonaires, simplement par une tendance à moins bien respirer, car ainsi on ressent momentanément moins les émotions douloureuses. Mais à force, cela n'est pas souhaitable car la respiration est vitale, et il y a danger pour le corps si il est moins bien alimenté en oxygène.

Il n'est donc rien à faire à part prendre soin de la respiration et les pratiques telles que la méditation, le yoga et le chi qong entre autres, nous invitent à être plus en conscience de notre respiration et nous aident à la développer.  

Et en ce qui concerne les émotions, elles servent à nous faire sentir nos besoins. Ainsi si l'on est triste suite à un événement, le besoin est sans doute de pleurer et se consoler ou être consolé par nos proches et cela est normal.

* pour toutes affections, il est nécessaire de consulter un médecin. Les conseils et plantes sont ici donnés en prévention, ainsi que pour accompagner le rétablissement et éviter les affections à répétitions.

 

En hiver

Élément eau

(en Europe, plus ou moins du 5/12 au 20/02) 

C'est les reins et la vessie qui travaillent principalement en nous à cette période.

En hiver, la nature est au repos et pour nous aussi, c'est bien de respecter le plus possible ce cycle naturel et avoir des activités plus réduites, aussi pour que notre corps soit plus résistant au froid extérieur. Lorsqu'on est fatigué, on est plus sujet à la frilosité et à tomber malade. 

Ainsi, il est important de respecter un bon rythme de sommeil et en cela, il faut savoir que nous n'avons pas tous besoin de la même quantité. Certains, les petits dormeurs se contenteront de 5 à 6 heures de sommeil et pour d'autres, plus gros dormeurs, 8 à 9 heures sera le minimum. Les enfants en pleine croissance ont besoin d'au moins 10h de sommeil en général. Le conseil est d'écouter votre propre rythme et pour favoriser un bon sommeil, gage de récupération, on peut adopter des infusions ou des compléments alimentaires à base de camomille, tilleul, verveine, passiflore et aubépine entre autres, avant de dormir. 

La médecine chinoise nous indique la saveur salée. Elle stimulerait les reins et la tension mais attention, elle ne doit jamais être en excès surtout chez les sujets à la tension déjà élevée, et car trop de sel aurait tendance à durcir les reins.

En cette période, nous sommes donc plus sujets à des affections* englobant les reins et la sphère urino-génitale et on trouve dans la pharmacopée chinoise des plantes comme le girofle, le pin, le genévrier, la cannelle, le ginseng entre autres qui agiraient en prévention et en stimulant l'énergie de cette zone du corps.

Niveau émotionnel, l'hiver et l'élément eau se représente en nous par des états d'âme très profonds, ne craignez donc pas d'avoir à cette période des souvenirs qui rejaillissent, des envies de traiter ce qui vous gêne émotionnellement depuis longtemps, car en médecine chinoise, cet élément serait en correspondance au passé, à l'enfance et même à l'intergénérationnel (c'est à dire ce que nos ancêtres nous ont transmis de bon ou moins bon) et même encore pour les plus spirituels d'entre nous à nos vies antérieures. J'ai écrit "ne craignez pas", facile à dire mais en réalité, l'élément eau, l'hiver, les reins correspondent à l'émotion de la peur, ainsi apprenez bien sûr d'abord à reconnaître, accueillir vos peurs et les traiter avec beaucoup d'amour, car la peur est une émotion qui vise à nous protéger des dangers. La vessie, en bonne compagne des reins, assurera le nettoyage de ce qui doit être évacuer. Ainsi donc, faisons confiance à ces mécanismes profonds en nous.

* pour toutes affections, il est nécessaire de consulter un médecin. Les conseils et plantes sont ici donnés en prévention, ainsi que pour accompagner le rétablissement et éviter les affections à répétitions.

 

Au printemps

Élément bois

(en Europe, plus ou moins du 5/3 au 20/05) 

C'est la vésicule biliaire et le foie qui travaillent principalement en nous à cette période.

Au printemps, la nature s'éveille après la période de gestation de l'hiver. Des bourgeons se mettent à éclore partout, c'est rapide et fort, c'est l'énergie de croissance du printemps !

C'est le moment où des allergies en tous genres peuvent se manifester, en lien aux nombreuses "particules" dans l'air de type pollens. Je ne suis pas experte en la matière mais j'ai eu des allergies et je peux juste recommander ce qui a eu de bons effets entre autre, sur moi et à long terme : la gemmothérapie (c'est justement le traitement des allergies par des extraits de bourgeons)*.

On dit en médecine chinoise que le foie serait responsable de ces manifestations allergiques du fait qu'il induit la somatisation du stress sur le corps. Car le foie est le protecteur du coeur, l'empereur, qui entrera en scène en été et qui régit les émotions et le stress toute l'année. Alors, attention, si on a une ou plusieurs allergies, cela ne signifie en rien que nous ne gérons pas le stress ou les émotions, disons plutôt qu'être à l'écoute parfaite de notre corps est difficile et nous sommes aussi des êtres faits de sensibilité et cela arrive d'être intolérant(e) tout à coup à certaines choses et cela peut se manifester par la somatisation, dont l'allergie est la première représentation. L'énergie du printemps sinon, peut se ressentir comme très dynamique et lumineuse comme la lumière du matin à laquelle elle correspond dans le cycle de la journée. Mais cela peut aussi être vécu comme fatiguant si on n'a pas passé l'hiver à hiberner... Pensons bien aussi que cela correspond dans les cycles de l'humain à l'énergie de l'adolescence, souvenons-nous de notre adolescence ou observons les adolescents autour de nous : leur énergie est assez chaotique.  Fatigué le matin, en pleine forme au moment du coucher, c'est normal  et surtout, ce n'est que passager et cela s'appréhende au mieux avec humour !

Niveau émotionnel, ne soyons pas étonné(e)s de sentir de la colère, ou en tout cas de la susceptibilité et appréhendons cette humeur avec tact et surtout créativité. La colère est la messagère de la justice, comme la peur, elle est sensé nous amener à nous protéger, en nous battant parfois. En prenant un temps soit peu de recul, dans la nature par exemple, nous pouvons trouver en nous les idées et activités créatrives qui nous aideront à éloigner les pulsions peut-être destructrices et autodestructrices contenues dans la colère mais que nous ne sommes pas obligé(e)s de suivre. Après tout, le printemps, c'est un grand vent de liberté qui va nous amener vers l'été !

Je finirai en rappelant l'alliance dans notre être dans cette période de l'année, entre autre, du plus gros organe du corps : le foie, qui est responsable de la colère donc, et le plus petit : la vésicule biliaire, qui incarne la justice. On dit que le foie est le ministre des armées et la vésicule biliaire l'aide à trancher. C'est important d'écouter "la petite voie" de la vésicule biliaire, qui est responsable de la bile, de l'inquiétude (d'où l'expression "se faire de la bile"). Notre vésicule est là pour prendre la mesure de ce qui se passe et être une bonne conseillère en matière d'actions ou non-actions quand nous ressentons que les soucis ou des gens nous affectent ou nous énervent. Elle est la voix juste de ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Et pour les personnes ayant des problème de vésicule ou à 

retiré cet organe, n'ayez crainte, le méridien lui est toujours actif, ainsi que, comme on dit en médecine chinoise, son "âme végétative". Vous êtes toujours donc apte à prendre les meilleures décisions qui soient pour vous-mêmes et par vous-mêmes et parfois, cela peut signifier demander conseil ou soutien !

* pour toutes affections, il est nécessaire de consulter un médecin. Les conseils et plantes sont ici donnés en prévention, ainsi que pour accompagner le rétablissement et éviter les affections à répétitions.

 

En été

Élément feu

(En Europe, plus ou moins du 5/6 au 20/8

C'est la période de l'année où la nature nous offre et nous assure abondance de chaleur, de lumière, de récoltes et notre corps et tout notre être sont eux aussi débordants d’énergie.

Il fait bon vivre en été et cela se lit dans le coeur qui travaille principalement en nous à cette période, couplé avec l'intestin grêle qui l'assiste dans ses tâches et fait du tri dans toute cette abondance et ce foisonnement ! 

Pas étonnant alors les manifestations de notre circulation veineuse, des vaisseaux sanguins, de la circulation artérielles également à cette époque de l'année par excès de chaleur tout simplement et parce que le coeur en médecine chinoise gouverne le sang. De même des manifestations émotionnelles puisque le cœur dit-on en médecine chinoise, est l’empereur et régirait toutes nos émotions.

Pas étonnant aussi enfin un trigramme représentant le feu et aussi l’été que l’on peut trouver en médecine chinoise traditionnelle :

 

Ce symbole s’associe très bien à représenter aussi le cœur, car il est très yang à l’extérieur et yin à l’intérieur, comme devrait l’être notre cœur : robuste d'aspect puisque de lui et de ses battements dépend notre vie, mais tendre et plus subtil dans le fond et dans ce qu'il renferme puisque de lui dépendent nos sentiments, notre humanité, notre universalité. 

En été, profitez des longues journées, ressourcez-vous de tout et partout, mais attention aux fortes chaleurs, buvez beaucoup d'eau car le feu de l'été brûle et dessèche tout, même dans le corps.

L'hamamélis est la plante connue pour favoriser une bonne circulation sanguine et la vigne rouge et le marronnier d'Inde sont réputés pour faire du bien au coeur.

* pour toutes affections, il est nécessaire de consulter un médecin. Les conseils et plantes sont ici donnés en prévention, ainsi que pour accompagner le rétablissement et éviter les affections à répétitions.

Plus d'informations en cours de recherche et de pratique pour cette section de mon site ...

A bientôt !

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus